Introduction
Datesans date
Présentation du cadre de classement, A. PERRET, Guides Archives de la Savoie, 1979 :
Le cadre de classement des Archives de la Savoie est, dans les grandes lignes, celui des autres départements français. Il a dû cependant subir quelques modifications que rendait nécessaire l'histoire particulière de la Savoie avant 1860.
Les séries anciennes des archives sont closes dans l'ensemble du territoire français en 1790 avec la fin de l'Ancien Régime. La période révolutionnaire a commencé plus tardivement en Savoie, qui ne fut occupée par les armées républicaines qu'en septembre 1792 et rattachée officiellement à la France que le 27 novembre 1792, date à laquelle l'ancien duché de Savoie forma le département du Mont-Blanc. Les séries anciennes des Archives de la Savoie sont donc closes en septembre-octobre 1792.
1792 est donc le point de départ de la série L, qui groupe ici les fonds d'archives de l'époque révolutionnaire et impériale, alors que le cadre de classement officiel limite la série L à la période 1790-1799 et fait débuter les séries modernes avec le commencement du Consulat. Il en est différemment en Savoie où cette série comprend toute la période française de la fin de 1792 à 1814 ou 1815, l'ancien duché ayant été recouvré par la monarchie sarde partiellement en 1814 et totalement en 1815.
De 1814-1815 à 1860 le fonds sarde et le fonds annexe dit de l'Annexion correspondent à l'époque de la Restauration sarde. Les archives de cette période dite "sarde" sont regroupées dans la série FS (Fonds sarde).
Les séries modernes (sauf la série Q) ne commencent donc qu'à partir du rattachement officiel de la Savoie à la France (sénatus-consulte du 12 juin 1860).
Dans ce cadre, les séries anciennes (antérieures à 1793) et les séries modernes (depuis 1860) sont les mêmes que dans les autres Archives départementales françaises, à l'exception du Fonds sarde (série FS) et d'une série, créée depuis la rétrocession d'importants fonds d'archives transférés en 1950-1951 des Archives d'Etat de Turin, sous le nom de Série SA (les deux premières lettres du nom de Savoie) . Cette série, constituée selon les prescriptions de la Direction des Archives de France, groupe l'ensemble des archives savoisiennes alors réintégrées dans les Archives de la Savoie et de la Haute-Savoie.
Il n'existe pas dans les séries anciennes du département de série A (Actes du pouvoir souverain). Ces documents sont restés dans les Archives d'État de Turin, cette ville ayant succédé à Chambéry au XVIe siècle comme capitale des Etats cisalpins et transalpins de la Maison de Savoie.
Informations sur le traitement
Cet inventaire a été créé par Patrick STOPPIGLIA, avec la participation d'Eric BOISSET pour la partie Archives contemporaines. Une première étape, en janvier 2013, a consisté à reprendre la structure du site internet (CMS) dans un format pivot. Une seconte étape a permis, de lister les inventaires/entrées à partir des champs de Clara (Intitulé, Cote et Dates). Une troisième étape a été nécessaire pour intégrer le code et le chemin et pour créer les liens vers les IR xml. En juillet 2013, le W a été organisé dans une nouvelle arborescence et tous les liens ont été créés. En sepembre 20013, une arborescence est mise en place pour les Archives communales puis pour les Archives privées. La version 30 intégrant tous les liens a été mise en ligne le 4 octobre 2013. Depuis août 2014, Patrick STOPPIGLIA a réparé les liens qui ne fonctionnaient pas dans le V 30 et travaillé sur une mise en page plus claire, moins dense... Au final, ce "Plan de classement des inventaires" synthétise 20 années de mise en valeur des instruments de recherche. Initiés par Jean Luquet à son arrivée dans le service, avec la participation de Janine Lucet, Les travaux de saisie, de conversion et de numérisation des inventaires se sont poursuivis sous la direction de Francine Glière, et avec l'assistance de toute l'équipe des Archives.